French

Votre panier est vide.

Votre panier est vide.

Loading..

Product was successfully added to your shopping cart.

5

Product was successfully added to your comparison list.

0 Com

Helena Raposo, luthiste

Née aux Açores, (Portugal), Helena a commencé ses études musicales avec la guitare classique et elle est titulaire d'un diplôme du Conservatoire de Ponta Delgada où elle a étudié auprès de Luciano Lombardi, Gianna de Toni, Hamilton Gonçalves et, à Lisbonne, auprès de Paulo Amorim.

En 2003, elle commence à étudier le luth et le théorbe et obtient un diplôme du département de musique de l'Université d'Évora.

En 2009, pour compléter son master en études de l'interprétation, Helena a étudié la pratique de l'interprétation historique à la Faculté de musique ancienne du Trinity College of Music de Londres.

Elle a étudié le luth renaissance, le luth baroque, la guitare baroque et le theorbe avec David Miller au Trinity College of Music de Londres, le continuo avec James Johnstone et David Miller, la théorie de la musique ancienne et l’interprétation (médiévale, renaissance et baroque) avec Phillip Thorby, Belinda Sykes, Stephen Preston, et aussi la musique de chambre avec Rebecca Milles, Alison Crum, Timothy Tavers-Brown, Walter Reiter.

Helena a participé à plusieurs cours et master class par des experts éminents et des interprètes de renommée internationale tels que Jacob Herigman, Frances Kelly, Anne Daye, John Crawford, Owen Rees, Dominique Vellard, Peter Comme interprète, Helena a travaillé avec de nombreux ensembles, aussi bien en soliste qu’en basse continue au Portugal et à l'étranger, jouant un répertoire diversifié et étendu.

Elle enseigne à l'École de musique du Conservatoire National de Lisbonne.

Son autre grande passion est la photographie, et Helena a étudié la photographie et l'édition d'images avec le photographe professionnel Pedro Vilhena, affinant la vivacité de son œil et son goût raffiné pour la beauté.

www.helenaraposo.net

Donnez votre avis

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire

Cliquez ici pour vous connecter